L’Artisanat


La région du Souss Massa Drâa bénéficie du savoir-faire important de ses artisans et de leu produits à fort contenu culturel. Toutefois, l’activité requiert une organisation profonde. En 2003, la région souffrait d’un manque d’organisation des producteurs, de l’absence d’une politique commerciale cohérente et de la faiblesse des revenus des artisans du fait de l’omniprésence des intermédiaires. De plus, le développement du secteur est freiné par les conditions d’accès difficiles aux matières premières. Enfin, faite d’études de marché, de suivi des tendances et d’efforts d’innovation constante, les produits offerts ne correspondent plus aujourd’hui aux attentes des consommateurs.

Afin de structurer les métiers traditionnels et d’améliorer leur contribution à la création de richesse régionale, le Conseil régional a mobilisé en 2008 un budget de 2 millions de dirhams avec le soutien du Département ministériel ainsi que des chambres et délégations de l’artisanat.

Parmi les métiers traditionnels parfaitement maîtrisés dans la région, et présentant un important potentiel de croissance, la bijouterie en argent à Tiznit, la poterie à Tamegroute et le tapis à Taznakht.
Tout en veillant à mettre en valeur la culture et les pratiques ancestrales, le plan d’action prévoit des mesures en vue d’assurer une augmentation continue des productions et des ventes, en veillant à l’amélioration de la valeur ajoutée et la stabilisation des revenus des populations locales.

La première des choses qui a été réalisée fut une étude lancée en janvier 2008 conjointement par le Conseil Régional Souss Massa Drâa et le Département de l’Artisanat afin de doter la Région d’un contrat programme et d’un plan d’action ambitieux pour la mise à niveau des filières artisanales.

Le Plan de Développement régionale de l’Artisanat a été finalisé par le cabinet de conseil mandaté qui aboutira au lancement de projets concrets en 2009 permettant de dynamiser les filières concernées.